Comment démarrer la croissance de votre entreprise?

Croissance entreprise

Comment démarrer la croissance de votre entreprise?

Assurer une croissance durable est la préoccupation principale de tout entrepreneur, quelle que soit la taille de son entreprise. Dans un contexte économique incertain et caractérisé par un marché fortement concurrentiel, la réalisation de cet objectif n’est pas évidente, mais ça reste toujours atteignable avec la planification stratégique adéquate.

Selon votre secteur d’activité et vos objectifs de croissance, vous avez le choix entre plusieurs stratégies de croissance qui peuvent vous aider à vous démarquer et à prendre de l’expansion.

7 stratégies pour stimuler la croissance d’une entreprise

Voici 7 stratégies pour stimuler la croissance de votre entreprise:

  1. Parler de vos projets de croissance
  2. Étudier les conditions du marché
  3. Segmenter votre marché cible
  4. Fixer des objectifs
  5. Diversifier et innover
  6. Embaucher les profils adéquats
  7. Consulter un cabinet de stratégies d’affaires

Quels sont les différents types de stratégies d’entreprises?

1. Parler de vos projets de croissance

Le développement d’une entreprise à long terme nécessite l’engagement de tous les intervenants. Un remue-méninge collectif vous permet de trouver de nouvelles idées qui vous ont peut-être échappé et de profiter de l’expérience de vos partenaires et de vos collaborateurs. À ce stade, vous pouvez poser des questions à propos des enjeux de votre industrie ainsi que de votre perspective d’évolution:

  • Est-ce que l’innovation qui sera apportée à mon produit ou mon service sera appréciée par mes clients potentiels?
  • Quelles sont les nouvelles compétences requises pour développer mon entreprise?
  • Si j’augmente la production, ai-je les moyens suffisants pour les commercialiser?
  • Quelles sont les meilleures sources de financement?
  • Y a-t-il des programmes spécifiques à mon secteur d’activité?

Peu importe votre secteur d’activité, le recours aux nouvelles technologies dans tout le processus de création de valeur est devenu un allié incontournable pour maintenir une forte croissance à long terme. Si vous jugez que l’achat d’équipements modernes ou de logiciels performants s’avère coûteux, gardez à l’esprit que c’est un investissement rentable pour l’avenir de votre entreprise. Discutez-en avec votre équipe!

Un autre sujet contentieux que vous devez adresser dans votre projet de croissances est l’environnement. Compte tenu de l’impact continu de la pollution sur le changement climatique, l’adoption d’une politique écoresponsable est un atout pour soutenir une croissance durable pour votre entreprise. Vos employés ont probablement des suggestions à ce sujet.

Étude de faisabilité d’un projet de croissance

2. Étudier les conditions du marché

L’étude de marché est une phase primordiale pour optimiser votre stratégie de croissance en tenant compte des opportunités à saisir et des menaces à éviter. Pour que cette étude soit efficace, vous devez respecter une démarche ordonnée et axée sur 4 éléments majeurs: le marché, l’offre, la demande et l’environnement de l’activité.

Définir le marché

Le but de cette étape est l’obtention d’une vision globale du marché dans lequel vous souhaitez évoluer. Voici quelques critères à identifier:

  • La dimension géographique du marché;
  • Les données sociodémographiques de vos clients cibles;
  • Les évolutions du marché;
  • Les produits concurrents directs et indirects (qui peuvent substituer votre produit);
  • Les acteurs (concurrents, clients, utilisateurs, prescripteurs, organismes, etc.).

Analyser la demande

Cette étape permet de vous informer davantage sur le fonctionnement de la demande dans votre marché:

  • Le volume de la vente, le nombre de clients et comment ces chiffres évoluent
  • Comportement des consommateurs: l’emplacement de l’achat, la manière et les fins d’usage, leur perception du produit, les caractéristiques du produit pouvant inciter leur consommation, etc.

Analyser l’offre

L’analyse de l’offre consiste à découvrir comment vos concurrents se positionnent sur votre marché:

  • Leurs parts du marché
  • Les prix proposés
  • Leur stratégie de commercialisation
  • Leur clientèle cible
  • Les avis de leurs clients
  • Etc.

Analyser l’environnement externe

L’étude de marché permet d’analyser les 6 facteurs externes de l’entreprise stipulés par le modèle PESTEL qui ont un impact sur votre projet de croissance:

  • Politique: la politique de fiscalité, de commerce et de développement;
  • Économique: le taux de croissance du secteur d’activité, le revenu disponible, le pouvoir d’achat, etc.;
  • Sociale: culture, habitudes et éducation de la clientèle cible;
  • Technologique: l’impact de nouvelles technologies sur votre entreprise;
  • Écologique: la réglementation environnementale en vigueur;
  • Légale: le cadre législatif qui encadre votre activité et l’impact des organisations professionnelles.

Peaufiner votre stratégie de mise en marché

3. Segmenter le marché cible

Après avoir collecté assez d’informations sur le marché cible, il vient maintenant le temps de segmenter la base de données de clients afin de:

  • Mieux connaître le profil de votre clientèle;
  • Optimiser le ciblage de vos actions marketing;
  • Personnaliser les messages publicitaires;
  • Augmenter les ventes.

On distingue 7 critères pour la segmentation du marché:

i. La segmentation socio-démographique

On peut classer ces critères sur 3 catégories:

  • La situation démographique: l’âge, le sexe, la situation familiale, le niveau d’éducation, etc.;
  • La situation géographique: le lieu de résidence, le lieu de travail et les lieux les fréquentés (en cas de magasinage, de loisirs ou de voyage);
  • La situation socio-économique: l’emploi, la catégorie socioprofessionnelle et le niveau de revenu.

Le regroupement de ces critères permet de proposer le produit et le service dont cette catégorie sociale a réellement besoin.

ii. La segmentation psychologique

Le but de cette segmentation est de cerner la personnalité du client en fonction de ses centres d’intérêt, ses opinions, son mode de vie, etc., et de l’associer à un groupe socio-culturel donné.

iii. La segmentation comportementale

Le comportement du consommateur inclut ses habitudes d’achat et sa perception envers le produit:

  • La fréquence d’achat (régulière ou occasionnelle);
  • L’ancienneté en tant que client;
  • Les qualités préférées (le confort, l’esthétisme, les fonctionnalités);
  • La prise en considération des avis des autres utilisateurs;
  • Le mode d’achat (en ligne, point de vente physique).

De manière pratique, vous pouvez obtenir des informations à travers un sondage classique ou à travers les cookies utilisés par votre site web.

iv. La segmentation par valeurs

Vous pouvez attribuer à vos clients un score qui reflète leur niveau d’achat. Par exemple, les clients les plus importants peuvent avoir un statut VIP qui leur permet de profiter de promotions supplémentaires. Cette technique favorise la fidélisation des clients, une stratégie indispensable pour maintenir une croissance durable.

v. La segmentation par statuts

La segmentation par statuts fait la différence entre les contacts professionnels des contacts particuliers. C’est important pour adapter le produit ainsi que la communication à chaque type de client.

vi. La segmentation par engagement

Cette segmentation est déployée particulièrement dans le marketing en ligne où les clients peuvent exprimer leur intérêt vis-à-vis vos offres et vos publicités :

  • Ouvertures d’emails
  • Inscriptions sur le site web
  • Nombre de vues et temps de visionnage de vidéos
  • Interactions et messages reçus sur les réseaux sociaux
  • Etc.

vii. Le croisement des critères de segmentation et le suivi de l’évolution

Afin d’obtenir un taux de conversion optimal, il faut combiner les différents critères de segmentation. L’importance des critères dépend d’un secteur à un autre. Vous devez également suivre le dynamisme de votre clientèle cible et mettre à jour les critères de segmentation.

4. Fixer les objectifs de croissance

Les objectifs servent à orienter la planification stratégique puis à l’évaluer après une période donnée. Ils doivent être spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels. Voici quelques exemples d’objectifs principaux que vous pouvez inclure dans votre plan stratégique:

  • Le taux de croissance annuel;
  • Le chiffre d’affaires;
  • Le volume de vente;

Vous pouvez également fixer des sous-objectifs tels que:

  • Le coût de production;
  • La réduction de matières premières perdues;
  • L’emploi de nouvelles techniques de production ou de commercialisation.

Planifier une stratégie de croissance

5. Diversifier et innover

Vous pouvez diversifier vos produits et vos services pour atteindre une population plus large. Dans le cas où un certain produit rencontre une difficulté, la stratégie de diversification vous permet de maintenir l’activité et vous sortir de la situation critique avec le moindre de dégâts. L’innovation vous permet également de vous démarquer totalement de vos concurrents et de devenir un leader dans votre marché.

Si vous envisagez une expansion rapide dans un nouveau marché national ou à l’étranger, vous pouvez acheter une nouvelle entreprise. Cette décision doit être soigneusement prise et basée sur une étude stratégique et financière solide.

L’achat d’une franchise est une autre opportunité de croissance intéressante pour plusieurs raisons:

  • La notoriété de la marque (déjà connue);
  • Le potentiel marketing;
  • Le soutien du propriétaire de la franchise.

Cependant, vous devez bien prévoir les coûts de démarrage (frais de publicités, acquisition du matériel, etc.). Inversement, le franchisage de votre entreprise peut constituer un levier pour sa croissance, notamment si vous avez instauré des activités qui peuvent être facilement reproduites par vos collaborateurs.

6. Embaucher les profils adéquats

En partant de stratégie de croissance, vous aurez besoin certainement d’enrichir les ressources humaines de votre entreprise. Pour cela, vous devez sélectionner les profils qui s’adaptent parfaitement au besoin de votre activité. En même temps, vous devez faire attention au recrutement massif dont les conséquences peuvent être lourdes sur votre bilan financier.

Il est également recommandé d’investir dans la formation de votre équipe actuelle. La mobilisation interne des employés est certainement moins coûteuse que le recrutement externe.

7. Consulter un cabinet de stratégies d’affaires

Afin d’optimiser le processus de croissance de votre entreprise, le recours à un cabinet spécialisé dans l’accompagnement des PME est une solution efficace et économique. Les consultants d’affaires de Vignola Stratégies sont en mesure de mettre à votre disposition leur expertise dans le développement de stratégies de croissance en vous proposant des solutions et des techniques adaptées à l’activité de votre entreprise.

Vignola Stratégies s’appuie sur une approche participative qui permet d’engager toutes les parties prenantes dans votre projet de croissance.

Démarrez votre croissance

Aucun commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.